Suivant | Précédent ]

Re: Sélection des patients:  deux préoccupations?

De: Serge Favreau
Date: 3/2/00

Je pense qu'il est préférable de constituer des groupes hétérogènes. D'abord, parce qu'une plus grande diversité de pathologies atténue le risque que le participant soit exposé à une vision unitaire de ses propres difficultés, augmentant ainsi le possiblité qu'il revise sa position face à ses difficultés et qu'il tente de mettre de l'avant de nouvelles solutions. Ensuite, parce que la réalité clinique en région rendrait hasardeuse la constitution d'un groupe de participants partageant une réalité clinique commune. A mon avis, considérant que 80% des lombalgiques chroniques ne répondent à aucune étiologie précise, le recours systématique à un arsenal diagnostic sophistiqué, prohibitif comme coûts sociaux, m'apparaît superflu. Un bilan médical complet (anamnèse, examen clinique, radiologie, prélèvement sanguin) devrait suffire à établir s'il y a contre-indication (douleur référée, compression radiculaire) à intégrer le patient à l'École du dos.>?