Suivant | Précédent ]

Re: Conseils à un clinicien…

De: Chantal Provencher

Commentaires

Un point important à mon avis est de bien faire comprendre au client que changement minimal = DÉBUT de changement. C'est bien différent du but que le client veut atteindre. Ce début de guérison leur fera prendre conscience qu'ils peuvent s'améliorer et qu'en poursuivant le programme après la fin des classes, les changements se poursuivront. Il peut-être utile aussi dans son groupe d'avoir des clients que l'on prévoit qu'ils espèrent des changements de 5-10%.