Suivant | Précédent ]

Re: Conseils à un clinicien…

De: Paule Ouimet

Commentaires

Je lui dirais qu'il est très important d'insister sur le fait qu'il s'agit d'un changement MINIMAL et non du changement SOUHAITÉ. Il s'agit de la plus petite amélioration qui permettrait au participant de prendre conscience que l'école du dos lui a été bénéfique. Évidemment, il faut dire à tous les participants qu'on vise à dépasser ce changement minimal. Un deuxième point qu'il faut apporter au groupe, c'est qu'il s'agit d'un début de changement. Si les participants continuent à appliquer les techniques enseignées à l'école du dos, le changement va continuer à s'opérer et l'amélioration sera plus importante.