Suivant | Précédent ]

Re: Éthique ou pas?

De: Alfred Homsy

Commentaires

Ethique signifierait quoi? 1) Protéger le client des abus de la Csst? et dans ces conditions tous les moyens seraient bons...ou 2)Respecter son propre sens des valeurs: ne pas tricher , ne pas mentir etc... pour être en bonne conscience avec soi-même et laisser le patient se débrouiller avec sa propre conscience sans autre secours?...On a répondu: Il faut l'informer et il choisira...(Tout dépend de l'information: objectivement pour aider le client il s'agit de lui apprendre à déjouer les pièges de la CSST)- Ou encore protèges ta santé mais défends toi contre la CSST...(Tous les moyens là encore?dont on lui laisse la charge et la responsabilité. Toutes ces situations me gênent car elles impliquent une logique de guerre, faite de ruses entre un David et un Goliath qu’il faut abattre… C’est mal parti! Personnellement je ferais la démarche autrement :Ce patient a souffert et souffre encore des décisions manifestement inappropriées suivant la première guérison (?) et souhaite ne pas avoir à les revivre. Normal et légitime. De plus il ne veut pas d’opération. Son droit. Le chirurgien nous le confie pour un dernier ‘’essai’’. Logique. Pourquoi ne pas demander tout simplement un report de la nouvelle évaluation avant de statuer sur le sort du patient? et lui laisser le temps de l’école pour apprendre à gérer sa douleur? en la minimisant ou au contraire en la déclenchant!! …Dans les deux cas il aura appris à mieux la contrôler et l’école fort de cette réussite l’aurait par la suite aider à se reclasser professionnellement. Seule contrainte pour y arriver : d’en discuter avec les personnes concernées à la CSST ou avec l’expert-médecin. Mission impossible ? Je ne crois pas.