Suivant | Précédent ]

Re: Éthique ou pas?

De: Christine Pouliot

Commentaires

Est-il éthique de montrer à ce client comment ne pas améliorer son état au début de l'école? Personnellement, je trouve cette situation très peu éthique. En tant qu'ergothérapeute et de praticienne à l'École du dos, mon rôle est d'aider le client à s'armer dans le but d'atteindre une amélioration de sa situation et non une détérioration. Ce n'est pas parce que la CSST emploie des tactiques peu loyales que nous devons riposter de la même façon. À la limite, informer le client sur les mouvements qu'il doit faire pour s'améliorer et ceux qui peuvent l'empirer est acceptable et même souhaitable pour l'aider à acquérir un meilleur contrôle de sa situation. Toutefois, il y a une marge entre l'informer (au même titre que les autres clients) et l'encourager à empirer son état. Un encouragement de cette nature contribue à renforcer l'abus de système par l'obtention d'un bénéfice secondaire à la non guérison. Une décision de cet ordre importe à l'intervenant puisqu'elle fait référence à ses valeurs et son éthique professionnelle. Pour ma part, encourager un client à se détruire pour l'obtention d'une compensation monétaire est inadmissible. Par conséquent, je recommanderais plutôt à ce client de régler ses déboires avec la CSST et de s'inscrire à une prochaine École du dos. De cette façon, je pourrai lui venir en aide sans que la peur de guérison ne vienne entraver la démarche.