Suivant | Précédent ]

Re: Soigner certes...

De: brigitte luzy

Commentaires

La lombalgie chronique présente un degré de complexité qui justifie très bien une démarche en plusieurs étapes et sur plusieurs plans de la vie. Maintenant, de quels ordres professionnels devraient provenir les intervenants de cette approche bio-psycho-sociale?

Évidement, le début de réponse expose une très belle variété de professionnels de la santé qui ont tous une influence sur les patients, mais ont-ils tous envie d'entreprendre une telle démarche, en quelque sorte, de réorienter leur carrière?.

Je crois que tout comme les participants, les intervenants doivent se questionner sur le pourquoi de leur intérêt pour l'École interactionnelle du dos. Qu'ils soient d'un domaine ou d'un autre, leur motivation sera garante de l'accomplissement des tâches et actions prescrites pour accompagner les lombalgiques sur les "chemins de la guérison".

D'autre part, la collaboration des différents professionnels de la santé s'avère un atout intéressant pour ajuster son tir quant à certains thèmes abordés qui ne correspondent pas à notre expertise. D'ailleurs, il semble tout à fait possible de "passer les messages" importants aux patients en traitant le sujet de manière générale. Bien sûr, peut-être que l'idéal serait d'être expert dans tous les domaines? Mais le plus précieux atout pour l'intervenant est sa capacité de communiquer et de favoriser les interactions.