Suivant | Précédent ]

Re: Situation désespérée...

De: Nicole Marcoux

Commentaires

Je crois que l'animateur d'un groupe de personnes vivant avec une lombalgie chronique doit être à l'écoute du groupe. Parfois l'envie de faire des farces vient des participants, ce qui permet de détendre l'atmosphère ou de dédramatiser le vécu de la douleur bien qu'il soit pénible par moments. L'animateur doit cependant pondérer cet humour pour ne pas embarquer dans un humour désobligeant et favoriser un climat de respect envers chacun.