Suivant | Précédent ]

Re: Soigner certes...

De: Joyce Dickey

Commentaires

Il est important de bien garder en tête que l'école interactionnelle du dos vise dans un premier temps l'autoguérison, c'est d'abord le lombalgique qui est l'expert de ses maux et ce, en dépit des nombreux professionnels tels physio, chiro, ergo etc.. qui prétendent avoir la solution afin de les traiter. Je crois sincèrement que pour donner l'école du dos ils nous faut être à la fois tous ces professionnels sans pour autant faire partie d'un ordre professionnel particulier. Car, ce qui est encore plus important selon moi, c'est d'abord la capacité de bien influencer les participants de façon à ce qu'ils accomplissent de façon assidue leur exercices cardiorespiratoires, leur routine motrice, leur relaxation etc... tout cela en tenant bien compte de leur problématique personnelle de façon à ce qu'ils soient plus critique face à ce qu'ils leurs arrivent et ainsi parvenir à s'auto-traiter.