Suivant | Précédent ]

Re: Soigner certes...

De: Pierre Arsenault

Commentaires

A mon avis, il n'est pas obligatoire d'appartenir à un ordre professionnel pour animer une école du dos. La crédibilité de l'intervenant peu certe influencer les participants, mais cette denière repose en réalité sur la démonstration de connaissances adéquates et sur une capacité d'interagir et d'animer un groupe. Ne laissons pas telle partie du corps à certains professionnels et telle autre à un autre groupe. L'école du dos se distingue des ordres professionnels, du corporatisme, et c'est là une de ses richesses.