Suivant | Précédent ]

Re: therapeutically correct

De: Christine Pouliot

Commentaires

L'idéologie même de l'École interactionnelle du dos se dirige dans le sens d'un apprentissage personnel vers l'autoguérison. Par ailleurs, nous sommes d'accord avec le fait que le lombalgique soit le seul à pouvoir mesurer sa douleur, donc les variations de cette dernière. Par conséquent, je considère que le choix des interventions lui revient. Toutefois, en tant que professionnelle œuvrant auprès de cette clientèle, je dois fournir l'information disponible au sujet des diverses interventions. C'est le client, à partir des informations données et de ses expériences personnelles qui se créera son propre esprit critique et déterminera les interventions qui lui font du bien.

En ce qui a trait au "Sergitron", nous devons expliquer au client en quoi consiste l'effet placebo et quelles peuvent être ses répercussions. De cette manière, le client pourra se servir de cet effet, non négligeable en ce qui a trait à la réduction de la perception de la douleur.

Pour ce qui est de la chiro., je crois que le client doit connaître les limites de cette approche dans le cas de la lombalgie chronique. Toutefois, il est contre mes valeurs de dénigrer une autre profession alors que je maîtrise bien mal ses concepts et idéologies.

L'homéopathie et tout l'apanage des médecines naturelles devient une approche de plus en plus populaire. Aucune conséquence grave à une telle approche, outre la perte probable d'argent ne peut être mise en évidence.