Suivant | Précédent ]

Re: Bonne question

De: JR Chenard

Commentaires

Pourquoi pas en effet. Le rêve reste une intervention de ce type dans une clinique de la douleur. Qu'un anesthésiste comme Alfred ou Nguyen puisse apporter un soulagement dans un épisode incapacitant... Qu'un psychologue comme Jacques puisse intervenir dans une période critique chez un patient exprimant des idées suicidaires... Qu'une ergonome comme vous puisse intervenir dans le retour au travail d'un participant en intervenant sur l'ergonomie de son poste de travail ou sur les limitations fonctionnelles à apporter à sa tâche... Qu'un agent de la CSST soit impliqué dans la gestion administrative du dossier de certains patients pour éviter des dérapages... Qu'un chirurgien comme Lavignolle coopère avec son collègue des comportements... Cela reste encore un rêve qui deviendra peut être réalité si le projet de clinique de la douleur voit le jour... un jour!